La fleur du mois de septembre : le lierre des bois

La fleur du mois de septembre : le lierre des bois

« Le bonheur pour une abeille est d’exister, pour l’homme, de le savoir et de s’en émerveiller. »

Seulement 20% des plantes à fleurs de nos régions utilisent le vent pour transporter le pollen, permettant leur fécondation. Les 80% restant utilisent les insectes, majoritairement nos amies les abeilles. Si le vent est totalement insensible au charme des plantes, les insectes doivent trouver une bonne raison pour les visiter et s’y nourrir. Pour les attirer, ces plantes qu’on appelle entomophiles, sécrètent le fameux liquide sucré : le nectar, à partir duquel les abeilles fabriquent le miel. On peut aussi parler du miellat, un autre liquide sucré produit par les plantes par l’intermédiaire d’insectes « suceurs de sève ».

L’abeille a besoin d’une très grande diversité de plantes pour satisfaire ses besoins alimentaires. Même des plantes qui peuvent apparaître modestes, voire insignifiantes, sont importantes pour leur santé.

Chaque mois, nous vous présenterons une plante mellifère dont les abeilles raffolent pour leur précieux nectar.

Une plante à la mauvaise réputation… Et pourtant…

Le lierre des bois est une plante qui pousse un peu partout, même en pleine ville. Aussi bien rampante que grimpante, cette espèce de plante ne plait pas énormément car on lui reproche de concurrencer les arbres sur lesquels elle pourrait grimper (il ne cause pas leurs pertes), fragiliser les vieux murs sur lesquels elle s’agrippe avec ses racines adhésives. Pourtant c’est une plante exceptionnelle qui ne mérite pas cette mauvaise réputation.

Son origine

Le lierre grimpant est originaire d’Europe et d’Asie occidentale. Il n’est pas très exigeant et peu très bien supporter la sécheresse et s’adapter. On le retrouve souvent dans les sous-bois, en montagne. En revanche, il ne résiste pas vraiment aux grands froids.

Ses caractéristiques

La première des caractéristiques du lierre est son feuillage persistant qui sert de refuge à de nombreux petits animaux. Ensuite, son cycle est complètement inversé par rapport aux autres arbustes. Il fleurit en automne et fructifie à la fin de l’hiver et au premier printemps.

Et pour les abeilles ?

Lors de sa floraison, il produit du pollen et un abondant nectar très recherché par les abeilles. En septembre-octobre, les lierres en fleurs ne sont que bourdonnements et vas et vient d’insectes amateurs de délicieuses substances sucrées. Il est très rare de pouvoir récolter du miel de lierre, il est laissé aux abeilles pour parfaire leur provision d’hiver.

Le lierre est une plante de grande importance apicole. Alors, ne vous débarrassez pas de votre lierre …

maison envahie par le lierre

Consommation

Attention, toutes les parties du lierre sont toxiques pour les hommes. Cela est du à la présence de saponines, des molécules que l’hydrolyse transforme en une substance très toxique qui génèrent des brûlures dans la gorge, des maux de tête, des crampes allant jusqu’à la paralysie.

Vous avez raté la fleur du mois dernier ?

La fleur de lavande